« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau (ou de vos fragilités) et moi je vous donnerai le repos » Matthieu, 11, 28

Jésus nous fait savoir qu’il sait que nous avons des fardeaux, des fragilités de toute sorte et nos fardeaux, notre fragilité peuvent être pesants, lourds. En faisant confiance à Jésus-Christ, en dépendant de lui, en croyant en lui, en espérant en lui, en s’attendant à son salut, nous pourrons réellement trouver du repos dans nos vies. C’est en reconnaissant nos limites, notre finitude que nous pouvons pleinement expérimenter cette totale dépendance en Jésus-Christ.

Cependant, bien que notre fragilité soit un fait, il ne faut pas tomber dans deux excès opposés.

-         Considérer la fragilité comme un but, un objectif de vie, une fin en soi. La fragilité ne peut être un alibi pour ne plus avancer ou ne pas se remettre en cause.

-         Nier la fragilité, sinon nous risquons de tomber dans l’excès de croire que nous sommes parfaits, tout puissant, sans limite. Nous risquons de croire que nous n’avons besoin de personne, que nous nous suffisons à nous-même.

C’est dans la dépendance à Jésus-Christ que nous pouvons trouver la force d’avancer malgré nos fragilités et nos faiblesses, d’être ce chrétien qui est un boiteux qui marche, comme le dit Paul dans Philippiens 4, 12-13 : « je sais vivre dans la pauvreté, je sais vivre dans la richesse. Toujours et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à vivre avec beaucoup et avec peu. Je suis capable de tout cela grâce au Christ qui me rend fort. »

Nous sommes appelés à avancer, à « venir à Jésus », à aller de l’avant malgré le fardeau, malgré (avec ?) nos fragilités. N’ayons pas peur de ce Seigneur qui nous guide et nous apprend tout, en tenant compte de notre rythme, de nos faiblesses (et de nos forces). Mettons-nous à son écoute, développons notre espérance malgré notre fragilité.

Nous avons donc à développer de bonnes habitudes pour avancer et pour que notre marche soit efficace et la plus « efficace ».

Pour développer de bonnes habitudes pour notre croissance spirituelle :

-         Prenons des habitudes qui nous permettent de jouir d’une communion en tant qu’enfant de Dieu

-         Cultivons notre dépendance en tant qu’enfant de Dieu

-         Apprenons à obéir en tant que serviteur du Seigneur

Derniers articles

Nos coordonnées

Eglise Mennonite Protestante
Evangélique Châtenay-Malabry
247-249 Av. Division Leclerc
92290 CHATENAY-MALABRY

Pasteur : 06 09 38 37 82 ou

contact@mennonite-chatenay.org

Informations Utiles

 

Pour nous contacter, merci de remplir notre  formulaire de contact

Inscription Newsletter

Afin de recevoir les dernières informations concernant notre église et être ainsi toujours au courant, inscrivez vous en suivant ce lien à notre mailing list