La fragilité peut être définie comme les instants de vie qui se brisent et qui provoquent une rupture dans l’existence.

Dans ces moments, pour que éviter que notre situation empire, nous ne pouvons faire autrement qu’accepter notre fragilité, nous abandonner à l’amour de Dieu, ne pas résister au processus enclenché. Dans les instants où notre fragilité nous est révélée, nous vivons une métamorphose dont nous ne connaissons pas la fin. C’est une période d’abandon des illusions sur soi-même.

Notre « moi », renouvelé, est devenu notre Terre promise. On peut trouver son chemin à travers des présences construites, des écoutants : « je souffre, mais en toi je peux m’entendre parler ».

L’accompagnant ne peut pas aller plus vite que la musique, aller plus vite que le rythme du souffrant. Dans un ralenti pesant, le souffrant patauge dans son marécage ; c’est effrayant de changer de vie. L’écoute doit être respectueuse, confrontant avec les causes de souffrance, sans tomber dans des explications oiseuses comme les amis de Job. Les paroles, les gestes, les regards des aidants sont autant de points d’appui pour qu’une énergie de vie l’emporte peu à peu.

Le Christ est réconfortant, il donnera la vraie vie, il ne brise pas un roseau cassé. Seul cet amour du Christ peut nous faire accepter notre fragilité.

Le chrétien anabaptiste a fait le choix d’une suivance radicale. Le dépouillement intérieur, l’acceptation de notre faiblesse sont des formes du discipulat.

Ephésiens 4, 21 – 24 :

Vous avez certainement entendu tout ce qui le concerne, et on vous a enseigné, en tant que chrétiens, la vérité qui est en Jésus. Vous devez donc, en renonçant à votre conduite passée, vous débarrasser de votre vieille nature que ses désirs trompeurs mènent à la ruine. Il faut vous laisser complètement renouveler dans votre coeur et votre esprit. Revêtez-vous de la nouvelle nature, créée à la ressemblance de Dieu et qui se manifeste dans la vie juste et sainte qu'inspire la vérité.

La Bible nous appelle à être renouvelé par l’esprit dans notre intelligence.

Plus notre société accepte le fragile, plus elle accepte l’autre. Les communautés chrétiennes ont donc vocation à accompagner le fragile tout au long du processus de transformation, sous le regard structurant de Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit.

Derniers articles

Nos coordonnées

Eglise Mennonite Protestante
Evangélique Châtenay-Malabry
247-249 Av. Division Leclerc
92290 CHATENAY-MALABRY

Pasteur : 06 09 38 37 82 ou

contact@mennonite-chatenay.org

Informations Utiles

 

Pour nous contacter, merci de remplir notre  formulaire de contact

Inscription Newsletter

Afin de recevoir les dernières informations concernant notre église et être ainsi toujours au courant, inscrivez vous en suivant ce lien à notre mailing list