Lors d’un dernier culte, Bernard a rappelé le poids des mots utilisés pour désigner les temps d’enseignement, de communion fraternelle, de fraction du pain et de la prière (pour reprendre la description des premiers rassemblements de disciples de Jésus, dans Actes 2, 42). Certains parlent de culte, d’autres de sermon, de messe, de petite liturgie (chez les orthodoxes), de prier, d’assemblée… Chacun de ces mots met l’accent sur un des quatre aspects décrits dans Actes 2.

Les musiciens le savent, le 22 novembre est le jour de la Ste Cécile, patronne des musiciens.

Eh bien figurez-vous que le dimanche 23 novembre, nous aurons un culte musical avec la présence de John Featherstone (le directeur musical de Protestants en fête 2013 et le créateur d'une cantate de Noël).

Je pense que ça va être un culte hors de l'ordinaire. Alors si vous avez la possibilité, passez faire un tour à 16h30 !

Au fait, cette date est sans lien avec la Ste Cécile ! ;-)

 J’aime les églises où tous les âges et toutes les couleurs se côtoient. C’est un aspect qui contribue à ce que je me sente bien dans une église. Et dimanche dernier, j’ai perçu que cette multi culturalité fait partie du plan de Dieu…

 Dans sa prédication, Julio a fait remarquer à l’assemblée que Dieu conçoit la diversité culturelle dans toute la Bible, dès la promesse d’une descendance à Abraham.

 En appelant des hommes et des femmes de tous pays et de toutes cultures, Dieu se crée un peuple qui lui appartient en propre. Le peuple de Dieu n’est donc pas réductible à une nationalité, une ethnie ou une race. Dieu ne peut pas être approprié par un groupement humain. Il est au-delà de nos frontières humaines.

Depuis quelques semaines, nous avons entamé une série de cultes sur… le culte.

Dimanche dernier, Janie nous a expliqué que, le culte est un temps mis à part pour louer Dieu, écouter sa Parole, ce qu’il a à dire à chacune et chacun, à travers les enseignements, les lectures bibliques.

C’est également un temps d’édification de la communauté. Quand le peuple de Dieu se réunit pour le culte, pour dire sa louange à Dieu, il rend visible la communauté de foi, l’existence du peuple de Dieu.

The Gospel train’s comin’ (traduction : le train de l’évangile vient)
Voilà le titre et les premières paroles d’un chant Gospel traditionnel composé dans les
années 1860. Un chant qui dit l’espérance d’un train qui mène ses passagers à la gloire, sans discrimination, sans conditions si ce n’est celle de monter dans le train.

Un chant qui dit une espérance céleste qui sera bientôt doublée d’une espérance terrestre. Car dans les plantations, ce chant sera repris par les esclaves pour signaler qu’un conducteur, ou qu’un groupe d’esclaves est actuellement en fuite et qu’une opportunité d’aller vers la liberté se présentera bientôt aux esclaves qui entendent ce chant. Frémissement de la délivrance, de la liberté qui se fait entendre, qui redonne espoir et qui met en mouvement.

Tu as entre 20 & 30 ans et l'envie de passer un W.E. très spécial à Houlgate en Normandie les 13 & 14 Septembre ?

Alors contacte Brad : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Brenna : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bon Week-End !

 

 

"Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu".

La semaine dernière Alexandre, notre pasteur, a prêché sur ce texte bien connu sur l’amour de Dieu dans Romains 8, 35-39.

Alexandre a indiqué que le but de Paul, quand il écrit cette lettre aux Romains, est de susciter l'obéissance de la foi dans toutes les nations. L'assemblée des Romains était, à cette époque, constituée de Juifs et de Grecs.

Avec ce passage, Paul affirme aux Juifs que, par Jésus, les grandes blessures des Juifs peuvent être guéries : il n'y a plus de condamnation, de séparation d'avec Dieu. Mais Jésus répond aussi aux grandes blessures des Grecs : il dépasse les insuffisances des croyances grecques (les dominations qui gouverneraient le monde).

Après 4 années de travail, quelques sueurs froides, voici quelques photos de cette première visite du chantier de la nouvelle église en construction 247-249 Av. division Leclerc. Bien sûr, c'est en chantier ! Mais les volumes et l'esprit y sont. Plutôt pas mal, non ?

En sortant de la réunion, l'architecte nous a dit que dans un an tout rond, on devrait en être à la livraison...

alors, patience, persévérance et prière pour cette année qui vient et cet édifice qui s'élève :

A venir en août : les cultes de famille...

Puisqu'il n'y aura pas d'activités réservées aux enfants en août, les cultes seront prévus pour que les enfants puissent participer à toute la célébration.

Ainsi, tout le monde pourra se ressourcer en retrouvant d'autres chrétiens autour de la Parole de Dieu, pour louer, honorer Dieu et lui rendre un culte.

Alors à bientôt parmi nous !

Vous êtes plutôt âne ou plutôt cheval ?

Voilà qui va changer de la sempiternelle question "mer ou montagne ?" et relancer la conversation dans vos dîners mondains...

La prédication de dimanche dernier portait sur Zacharie 9, 9-10, ce passage qui annonce la venue d'un roi humble, juste et victorieux. Jésus incarne ce roi selon Dieu lorsqu'il entre dans Jérusalem monté sur un ânon, le petit d'une anesse.

EUROSATORY 2014 : UN COMMERCE INACCEPTABLE


Le Salon International de l’Armement « Eurosatory » a eu lieu, comme tous les deux ans, au Parc des Expositions de Villepinte du 16 au 20 juin 2014 . Cette année, douze associations formaient le Collectif Non Eurosatory et la pétition qui a circulé sur Internet a recueilli plus de 2000 signatures contre 70 il y a deux ans. Comme l’a dit Alexandre : « nous avons inversé la courbe ».

Dégage-toi

Dégage-toi

« Dégage-toi dans la mesure même où tu t’engages sans compter.
Prends de la distance dans la mesure même où tu communies fraternellement à autrui.
Le cœur humain, même le plus généreux, n’est pas inépuisable.
Dieu seul est illimité.
A exiger sans cesse le maximum de lui-même, l’être profond se dissocie et se perd.
La parole alors devient vide et la prière inquiète. »

La Règle de Reuilly, citée dans Cheminer avec Dieu, la foi au quotidien, sous direction Linda Oyer

Que cet été soit pour chacun d’entre nous et pour notre assemblée temps de renouvellement, venant du Seigneur.
Avec reconnaissance pour cette belle année qui nous a permis et nous permet encore de Faire Eglise ensemble, recevons cette parole de vie que l’apôtre Pierre, rempli d’Esprit Saint, annonce en parlant de Jésus-Christ :

« Le salut ne se trouve en aucun autre, car il n’y a sous le ciel aucun autre nom donné parmi les humains par lequel nous devions être sauvés ». Ac. 3.12

 

Page 2 sur 2

Derniers articles

Nos coordonnées

Eglise Mennonite Protestante
Evangélique Châtenay-Malabry
247-249 Av. Division Leclerc
92290 CHATENAY-MALABRY

Pasteur : 06 09 38 37 82 ou

contact@mennonite-chatenay.org

Informations Utiles

 

Pour nous contacter, merci de remplir notre  formulaire de contact

Inscription Newsletter

Afin de recevoir les dernières informations concernant notre église et être ainsi toujours au courant, inscrivez vous en suivant ce lien à notre mailing list