JEUNESSE

(de Christelle Bankolé, en partenariat avec le SEL France)

Meilleur étudiant «handicapé visuel» du Burkina Faso en pleine pandémie de Covid-19, Kader Ilboudo reçoit le «Prix Président» à seulement treize ans. Il doit sa récompense à sa persévérance et au soutien du programme de parrainage d’enfants de Compassion, partenaire du SEL en France.

C’est dans un bidonville de Ouagadougou que naît Kader, élevé par Florence, une mère célibataire abandonnée par son mari. Elle travaille comme femme de ménage en ville et peine à joindre les deux bouts. Lorsqu’une maladie grave affecte la vue de son petit garçon, impuissante, Florence ne peut lui offrir les soins médicaux nécessaires.

Soutenu, encouragé et entouré

«Je me sentais désespérée devant les difficultés rencontrées dès son plus jeune âge», raconte Florence. «J’ai cru qu’il ne pourrait jamais aller à l’école ni jouer avec ses amis.» Il n’a que cinq ans lorsqu’il perd la vue. Mais c’était sans compter l’inscription de Kader à un programme de parrainage d’enfants, proposé par l’organisation chrétienne Compassion. En 2016, l’enfant de huit ans accède enfin à des soins de santé, va à l’école et suit les activités d’un centre de développement de l’enfant. Selon l’UNESCO, plus de 32 millions d’enfants handicapés dans le monde sont privés d’éducation, soit près d’un tiers d’enfants non scolarisés (selon le dernier rapport de 2016).
Grâce au partenariat de son centre d’accueil avec l’école des aveugles, Kader profite d’une éducation de qualité et fournit d’excellents résultats. «Il est non seulement le meilleur, mais c’est aussi le genre d’élève à aider ses camarades à faire leurs devoirs», témoigne l’un de ses professeurs. En intégrant un pensionnat pour enfants malvoyants, Kader trouve une famille qui le parraine. Il progresse et apprend à surmonter son handicap. « Aujourd’hui je suis heureux: je peux lire et écrire en braille, l’histoire et la géographie notamment, mes matières préférées. En apprenant des événements passés, je comprends mieux le présent et peux préparer l’avenir », raconte-t-il.

La persévérance a payé !

En 2020, le Covid a perturbé - comme partout - la scolarité des enfants burkinabés.

Kader a persévéré et fait preuve de résilience en se préparant aux examens de fin d’année, malgré le contexte incertain. Le personnel du centre a continué de soutenir sa famille par l’envoi de colis alimentaires et de cadeaux de ses parrains. Quelques mois plus tard, Kader passe son certificat et obtient non seulement son diplôme de sixième année mais devient le meilleur étudiant malvoyant du pays!
Le jeune garçon reçoit les félicitations de ses enseignants, du centre jusqu’à celles du Président du Burkina Faso lui-même lors d’une cérémonie à la présidence où lui est décerné le «Prix du Président». «Le jour de ma rencontre avec le Président, j’ai reçu une distinction, une bourse de scolarité et des kits scolaires pour malvoyants. J’étais très heureux de revenir les mains pleines de beaux cadeaux», confie-t-il devant sa mère remplie de fierté.

Aujourd’hui, Kader encourage chacun à ne jamais abandonner. «J’ai travaillé dur à l’école grâce au soutien de mes enseignants, du personnel du centre et de mon oncle qui croyaient en moi. Je veux dire à tous ceux qui vivent avec un handicap qu’ils peuvent accomplir des choses bien au-delà de leurs limites.» Kader nourrit de grands rêves et s’imagine déjà avocat, défenseur d’une justice intègre et équitable.

 

Derniers articles

Nos coordonnées

Eglise Mennonite Protestante
Evangélique Châtenay-Malabry
247-249 Av. Division Leclerc
92290 CHATENAY-MALABRY

Pasteur : 06 09 38 37 82 ou

contact@mennonite-chatenay.org

Informations Utiles

 

Pour nous contacter, merci de remplir notre  formulaire de contact

Inscription Newsletter

Afin de recevoir les dernières informations concernant notre église et être ainsi toujours au courant, inscrivez vous en suivant ce lien à notre mailing list

Suivez-nous sur les réseaux